CONGO-B : DEPOT D’UNE PLAINTE POUR ARRESTATION ARBITRAIRE, TORTURE ET COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRE AYANT OCCASIONNE DES INFIRMITES SEVERES

Le CAD et trois familles ont déposé ce jour, une plainte avec constitution de partie civile au Tribunal de grande instance de Brazzaville pour arrestation et détention arbitraire, torture, coups et blessures volontaires ayant entrainé des infirmités sévères. Cette action se veut être le prolongement du procès tenu du 4 au 9 février dernier par la Cour criminelle de Brazzaville dans l’affaire dite “VIADUC”. Lire

« Notre action, fondée en droit et en fait, s’inscrit dans la continuité du procès tenu il y a un mois (février). Nous espérons que la justice travaillera avec la même volonté de juger les responsables et de réhabiliter les victimes. Cette fois-ci, nous voulons que des responsabilités soient établies au niveau de toute la chaine de commandement. Tant que les donneurs d’ordres ne répondront pas devant la justice, le cycle de violences tiendra »

Trésor NZILA KENDET, Directeur exécutif- CAD.
Image placeholder

cadev

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.