CONGO-B: Il faut libérer le journaliste Raymond MALONGA

Les juges en charge de la détention du journaliste Raymond Malonga ont préféré bafouer le droit congolais et international en décidant de prolonger sa détention inique.

Le Centre d’Actions pour le Développement (CAD) s’insurge contre son maintien en détention et exige sa libération immédiate.

Le journaliste congolais Raymond MALONGA, condamné  à six mois de prison ferme le 3 mai 2021, alors que l’humanité célébrait la journée internationale de la liberté de la presse, reste maintenu en prison bien qu’ayant purgé sa peine. Lire le communiqué

Image placeholder

cadev

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.