LES AUTORITES PENITENTIAIRES NE DOIVENT PAS S’OPPOSER A L’EXECUTION D’UNE DECISION DE JUSTICE

Brazzaville le 11 juillet 2022. Le Centre d’Actions pour le Développement (CAD) est très préoccupé par la situation en cours à la prison de Dolisie. D’après nos informations, les responsables pénitentiaires refusent à tort l’exécution d’un arrêt de justice ordonnant la mise en liberté provisoire de vingt personnes poursuivies pour vol et recel. Lire le communiqué

« Cette opposition des responsables pénitentiaires aux allures de règlement de compte doit immédiatement cesser. Lorsqu’un Directeur de prisons montre un mépris pour une décision de justice et parvient à empêcher son exécution, cela donne l’image que le Congo est un État dirigé par de gangs »

Trésor NZILA Directeur exécutif du CAD.
Image placeholder

cadev

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.