LETTRE DE RESPONSABILITE DU GOUVERNEMENT CONGOLAIS DANS LA PRISE EN CHARGE DE MBE FILGUIN

Le CAD demande au Gouvernement congolais de prendre rapidement en charge Mbe Filgin, survivant des trois jeunes hommes torturés par la police congolaise sous le viaduc menant à Kintélé à Brazzaville. Lire Lattre ouverte

MBE Fulguin, les pieds bousillés à l’aide des marteaux par la police

L’obligation de protéger incombe au Gouvernement congolais. La non prise en charge de la victime sera considérée comme un soutien direct aux crimes commis. Le Gouvernement congolais doit épargner la vie de ce citoyen. “La personne humaine est sacrée et a droit à la vie. L’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger”


Depuis son admission au CHU-B, la victime est abandonnée à son triste sort. Ainsi, nous demandons aux autorités congolaises de mettre en place un programme de réadaptation global et à long terme qui permettra à MBE Filgin de retrouver ses capacités physique et mentale ainsi que son indépendance sociale.

Ce programme doit comprendre, outre les soins médicaux et psychologiques, un soutien financier à la famille dont la victime était le principal pourvoyeur.

Nous prions le Gouvernement de prendre les mesures indiquées ci-dessus afin de sauver la vie de ce citoyen congolais.

Le chef de mission adjoint, Jonas WIESENECKER, accompagné du Directeur exécutif du CAD et Président de la FONDATION EBINA, au CHU-B. Le diplomate allemand a apporté un soutien personnel dans l’esprit de solidarité et de compassion.

Image placeholder

cadev

Commentaires

Une réponse sur « LETTRE DE RESPONSABILITE DU GOUVERNEMENT CONGOLAIS DANS LA PRISE EN CHARGE DE MBE FILGUIN »

MENDZET-GNABANDZA Theresia Pairlyne dit :

Nous vivons malheureusement dans un État dans lequel de tels actes ne sont pas reprimés comme le prévoit la loi, et pire encore lorsque une telle violence, une barbarie sans nom est perpétrée par la police. C’est désolant. Il faut agir en effet contre ce problème d’atteinte perpétuelle aux droits humains.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.